© Friends Happy | AcaDemy
© Friends Happy | AcaDemy
Bienvenue sur le forum de Friends happy Academy

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

© Friends Happy | AcaDemy


 
AccueilAccueil  Portail FriendsPortail Friends  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “Alouane el adeb el aswad” de Driss Boukhari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dulce
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Alger
Emploi/loisirs/études : Actuellement superviseur en OFFSHOR et en MAGISTER II EN TRADUCTION ECOLE DOCTORALE D'ALGER
Humeur/caractèr : Zen gentille
Réputation : 30
Points : 1407844
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: “Alouane el adeb el aswad” de Driss Boukhari   Mar 31 Mar - 12:28

Une anthologie africaine inédite
Par : Sara Kharfi
L’association El Beyt pour la culture et les arts, présidée par le journaliste et auteur Boubeker Zemmal, vient d’éditer, en collaboration avec le ministère de la Culture, une anthologie de 480 pages intitulée Alouane el adeb el aswad, réalisée par Driss Boukhari, dans la collection Zahr Al Adab. Cette anthologie, qui rassemble 25 auteurs africains et haïtiens, d’expression, entre autres, française, anglaise, espagnole ou encore portugaise, est une somme à caractère encyclopédique avec des textes choisis des auteurs du continent noir. L’association El Beyt tend également à éditer d’autres anthologies, notamment sur la littérature allemande, colombienne et kurde. Par ailleurs, cette association, qui inscrit sa démarche éditoriale dans le domaine périlleux de la traduction, a déposé, selon son président, “4 autres anthologies au niveau du ministère de la Culture, et on attend toujours la réponse.”
Boubeker Zemmal nous a également révélé : “
Nous travaillons sur un projet de traduction de nouvelles d’auteurs algériens, et c’est le journaliste Saïd Khatibi qui se charge de cette traduction.”
Et d’ajouter : “Nous avons choisi la traduction parce qu’il y a un manque et une méconnaissance auprès du public donc, on veut vulgariser ces littératures et surtout la poésie.”
Ce que Zemmal déplore, par contre, c’est le manque de moyens, puisque l’association qu’il préside ne peut prendre en charge financièrement à elle seule un projet de traduction, et doit trouver des partenaires financiers. Mais ce n’est pas toujours évident car, “lorsqu’on sollicite les ambassades, par exemple, ils apprécient l’idée et la démarche, mais ne peuvent nous aider car le budget de la culture est minime. Or, nous,
nous devons payer les traducteurs et financer la fabrication du livre que nous voulons de qualité, tant esthétiquement que dans le propos et les informations”.
Nous avons également appris que l’association El Beyt prévoit d’éditer une anthologie sur le théâtre et une autre sur le cinéma et prépare un festival de poésie avant la fin de l’année, éventuellement pendant le Salon international du livre d’Alger.
S. K.


La plupart des peines n'arrivent si vite que parce que nous faisons la moitié du chemin.



Revenir en haut Aller en bas
http://lydia86.skyblog.com/
 
“Alouane el adeb el aswad” de Driss Boukhari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’ONE redresse difficilement la barre...et droit privé
» Intouchables
» DECES DE MADAME IDRISS KHODJA FATNA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Friends Happy | AcaDemy :: ۩ Cultures EtuDes & Sciences ۩ :: Salon Littéraire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com