© Friends Happy | AcaDemy
© Friends Happy | AcaDemy
Bienvenue sur le forum de Friends happy Academy

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

© Friends Happy | AcaDemy


 
AccueilAccueil  Portail FriendsPortail Friends  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dulce
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Alger
Emploi/loisirs/études : Actuellement superviseur en OFFSHOR et en MAGISTER II EN TRADUCTION ECOLE DOCTORALE D'ALGER
Humeur/caractèr : Zen gentille
Réputation : 30
Points : 1407494
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée   Mer 15 Oct - 19:14

« Ce que vous portez sur la tête me gêne. » Ça s'est passé jeudi. Pour se justifier, l'enseignant a dressé un parallèle avec le FN et les islamistes.

Bientôt cinq ans que la loi sur la laïcité et sur les signes religieux dans les écoles publiques a été votée par le parlement. Dans les faits, le débat n’est pas clos. Il resurgit là où, en principe, il ne devrait pas. La législation du 26 mars 2004 affirmant la sacro-sainte laïcité franco-française ne s’applique qu’aux écoles publiques jusqu’au niveau secondaire (collège et lycée). Les universités ne sont donc pas concernées. L’exemple qui suit, tout chaud, atteste du contraire.

Jeudi après-midi, dans un TD de sociologie politique à la Sorbonne, le premier de l’année en cette rentrée universitaire, le professeur, Christian S., fait l’appel. Il manque une élève. Celle-ci arrive un peu en retard, s’excuse et s’installe. La jeune femme porte le voile, elle est musulmane. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le professeur, ça veut dire beaucoup.

« Qui êtes-vous ? Quel est votre nom ? », demande-t-il à Samia, l’élève retardataire. Cette dernière décline son identité. C’est bien elle qui manquait à l’appel, elle fait partie de ce cours. Pourtant, le professeur ne peut s‘empêcher de la questionner : « Vous êtes sûre que vous faites partie de mon TD ? » Naturellement puisque son nom figure sur la liste des étudiants appartenant au groupe. Question superflue.

Visiblement, le professeur ne souhaite pas y aller par quatre chemins. Il dit tout haut ce qu’il a dans la tête. Ce qui a le mérite d’être clair. Il lance à Samia : « Ce que vous portez sur la tête me gêne. Juridiquement, vous en avez le droit, mais je vous laisse le choix de changer de professeur. » Samia n’est donc pas la bienvenue. Elle se dépêche de ranger ses affaires et de quitter le cours. Elle préfère « avoir quelque chose à apprendre, parce qu’avec vous, ça ne me semble pas possible. Au revoir ».

Dépité, Christian S. sait que ce qu’il vient de faire ne plaît pas à tout le monde. Une élève lui fait savoir qu’elle est choquée. Puis un autre. Le débat commence. Sur vingt-neuf étudiants, seuls quatre osent prendre la parole, dont deux musulmans, quitte à se faire saquer tout le reste de l’année. Les arguments fusent. Le professeur sort ses arguments. Grand orateur, il tient tête. Il signale : « Vous savez, je fais partie d’un certain nombre d’organisations altermondialistes. » Comme pour dire qu’il est de gauche, qu’il n’a rien à voir avec quelque fascisme que ce soit. Il fait savoir qu’il connaît bien le Maghreb et « que des amis y sont morts, à cause de l’islamisme ». Quel rapport avec le voile de Samia ? Son bout de tissu est-il responsable des attentats du 11 septembre ?

Christian S. ajoute : « Si j’avais eu affaire à un membre du Front national, j’aurais fait la même chose. » Il apprend à ses élèves que, dans le passé, il a déjà été confronté à cette situation. Le parallèle dressé avec le parti de Jean-Marie Le Pen a vite fait de scandaliser. Le professeur s’embourbe. Un étudiant en profite pour interroger le professeur sur sa conception de la laïcité : « Et si un élève portant un autre signe religieux s’était présenté à votre cours, auriez-vous agi de la même manière, Monsieur ? » Silence dans la salle… « Non », répond sèchement Christian C. C’est sûr, les jours du voile à l’université sont comptés.


La plupart des peines n'arrivent si vite que parce que nous faisons la moitié du chemin.



Revenir en haut Aller en bas
http://lydia86.skyblog.com/
vOnYuRi
Friend accros
Friend accros
avatar

Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 31
Localisation : aLGeR
Emploi/loisirs/études : Student/piPéé/faC
Humeur/caractèr : Tros rigolo,tros chaud !!!
Réputation : 0
Points : 6641
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée   Dim 19 Oct - 13:26

LoL si j'etait a ca place jen ferai de même !!!


Mon Site :vOnYuRi.c.La
Revenir en haut Aller en bas
http://turbohackezin.free.fr/
hestia
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5352
Age : 29
Localisation : alger
Emploi/loisirs/études : traduccion/ escuela doctoral
Humeur/caractèr : nada
Réputation : 24
Points : 29320
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée   Dim 19 Oct - 16:50

heureusement que t pas prof alors, je te rappele qu'on n'est pas dans un pays laic
Revenir en haut Aller en bas
OMAR
Friend super actif
Friend super actif


Masculin
Nombre de messages : 527
Age : 29
Localisation : Centre
Emploi/loisirs/études : .
Humeur/caractèr : .
Réputation : 0
Points : 7081
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée   Dim 19 Oct - 22:31

Moi je pense que cette famille musulmane a une part de responsabilité là dessus.
Ils ont décidé d'aller vivre à l'etranger, ben ils doivent assumer les "differends" (et non differents nuance) qu'ils rencontrent làbas.
Depuis longtemps, les européens ont un mauvais regard sur les coutumes de la religion musulmane et ce prof a agit par une sorte de "reflexe xénophobe"
Ils auraient pu rester dans leur pays ou aller dans dans un autre pays musulman. Je ne dis pas qu'il faut etre raciste mais en s'aventurant sur des terres etrangeres, faut assumer les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof de la Sorbonne ne veut pas d'une étudiante voilée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ça veut dire que je m'intègre. Voilà comment on fait. [Icare]
» Etudiant en L3 de philosophie qui ne veut pas être prof.
» Bébé de 3 mois qui ne veut pas faire de siestes...
» Bastien ne veut plus dormir la nuit!!!
» Il sait marcher mais ne veut pas....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Friends Happy | AcaDemy :: ۩ Friends ToDay Vie Quotidienne ۩ :: Discussions & philosophie-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit